MODERN JIVE - SWING

Par définition, swinguer, c'est balancer. « Je m’en balance » serait d’ailleurs une expression appropriée pour définir l’émotion dominante du swing : la nonchalance.

Le Swing n'est donc pas une musique mais un terme général qui exprime la manière d'interpréter le Jazz, c’est-à-dire lorsqu'il est joué en faisant balancer le rythme. Durant la période 1920 à 1960, le swing a donné naissance à une série de danses, telles que le Lindy Hop, le Boogie Woogie, le Jive, le Jetterburg, le Charleston, etc. tous des genres qui accentuaient la performance physique, voire l’acrobatie.

A la fin du Rock, dans les années 1990, le swing est réapparu avec une orientation plus élégante, et surtout plus adaptée aux musiques diffusées actuellement. C’est en Angleterre que renaît le swing sous l’appellation « Modern Jive », école « free dance » qui emprunte et adapte des figures issues du rock, du tango, de la salsa, et de la danse classique.

Le swing suit un tempo ternaire, alterne un temps fort et une pause, de manière à donner un « push-pull effect ». Cette base s’adapte à une large gamme de vitesses en tempo. Le Modern Jive offre aux danseurs un agréable répertoire de figures aussi gracieuses qu’amusantes.

Le Modern Jive

A la fin du Rock, dans les années 1990, le swing est réapparu avec une orientation plus élégante, et surtout plus adaptée aux musiques diffusées actuellement. C’est en Angleterre que renaît le swing sous l’appellation « Modern Jive », école « free dance » qui emprunte et adapte des figures issues du rock, du tango, de la salsa, et de la danse classique.

Le
Modern Jive est un genre de danse facile à apprendre, qui permet aux hommes un guidage efficace et agréable pour les partenaires. Les mouvements baignent dans les musiques Pop à la mode, telles que par exemple aujourd’hui « Rolling in the Deep » de Adele, « In the Night before » de Hooverphonic, et tant d’autres comme Stromae, Gaetan Roussel, Alizee, Marc Lavoine, Shakira, Gipsy King, etc. Les cours s’accompagnent d’une formation de la musicalité, de la rythmique. Des séances de routine et entraînement sont prévues dans le cadre de notre club Linage, pour intégrer les chorégraphies.

Peut-on aussi insister sur le caractère viril de l’homme dans les danses en couple ? L’homme offre la cadence, le guide, la stabilité, la sécurité, l’espace, et permet à la femme d’exprimer sa féminité. L’homme et la femme sont si différents, alors que dans la danse ils retrouvent ensemble un rôle naturel et libératoire.

Au-delà, la danse est un art complet qui met en œuvre non seulement la coordination du corps physique, mais aussi l’esprit quand la musique véhicule des cultures et des émotions, et encore une dimension sociale, puisque la danse permet d’approcher des personnes dans une activité commune et de découvrir des caractères à travers un langage non verbal. Cet ensemble d’éléments contribue à dédramatiser les soucis quotidiens et à trouver le bien-être.


Que du plaisir…